Asie Indonésie

De Munduk à Pemuteran, le Nord de Bali

Après nos quelques jours à Ubud, cap sur le nord de Bali vers Munduk puis Pemuteran.

De Ubud à Munduk en passant par Jatiluwih et Ulun Datan

Pour rejoindre Munduk, nous avons choisi la solution de facilité en louant un taxi à la journée. Si vous voulez le faire, nous avons eu dans la rue des tarifs autour de 400 000 IDR. Sauf que nous avons au final opté pour la solution plus onéreuse de l’hôtel 5* où nous avions dormi à l’occasion de mon anniversaire…

L’avantage de la voiture à la journée c’est de pouvoir faire les arrêts que l’on désire. Nos fesses nous remercieront de leur avoir épargnées un Ubud Jatiluwih en scooter !

Sur la route, nous avons ainsi effectué les arrêts suivant :

  • Pura Luhur Batukaru: nous avons visité ce temple alors qu’une cérémonie religieuse s’y déroulait. Nous avons donc fait l’impasse sur la cour principale pour ne pas déranger. La liste des restrictions à l’entrée est longue: les enfants dont la première dent n’a pas poussé sont invités à rester en dehors ainsi que leur maman! Compter 15 000 IDR l’entrée.
Offrandes

Offrandes

  • Les terrasses de Jatiluwih: inscrites au patrimoine de l’UNESCO, ces rizières nous faisaient de l’oeil depuis Ubud mais en scooter bien trop loin pour nous. Pas de chance, notre visite fut écourtée en raison d’une averse (vive la saison des pluies) mais le site n’en reste pas moins joli. (C’est pour varier un peu du magnifique..) Compter 20 000 de frais d’entrée + 5000 de parking.
Jatiluwih

Jatiluwih

Balade dans les rizières à Jatiluwih

Balade dans les rizières à Jatiluwih

Les femmes des rizières

Les femmes des rizières

  • Pura Ulun Danu Beratan: nous avons eu le bonheur de visiter ce temple avec 100 000 indonesiens en vacances ou presque. D’ailleurs nous devons figurer sur les selfies d’un bon nombre nombre! La vue du temple sur le lac Beratan est un must to shoot. Compter 60 000 l’entrée.
Pura Ulun Danu au lac Beratan

Pura Ulun Danu au lac Beratan

 

Que faire à Munduk?

  • Se perdre (un peu) à la rencontre des cascades

Munduk et son climat un peu plus frais est prisé pour ses cascades un peu perdues dans la forêt. À deux pas de notre hôtel débute le sentier menant à deux cascades. Munis d’un plan dessiné à la main et aidés par les locaux nous avons réussi à trouver sans trop de difficulté la première.. Par contre pour la deuxième nous avons tourné un petit moment. Le chemin d’accès avec ses marches humides et très glissante est plutôt bien casse gueule, mais en bas la promesse est tenue : c’est magnifique.

Cascade à Munduk

Cascade à Munduk

  • Rejoindre les rizières

Toujours avec le plan manuel fourni par notre guesthouse, nous avons tenté d’accéder aux rizières en terrasse à 1h de marche. Bon ça c’était l’idée, mais au bout de 40 min nous avons été pris dans une averse démentielle, avec des flaques énormes qui ont achevé de nous tremper. Miraculeusement, un unique pickup passe par là et nous prenons en stop. Il s’avère qu’il s’agit des voisins de notre guesthouse ! Merciiii! Pour info, les rizières sont aussi indiquées dans Maps.me!

  • Prendre un cours de cuisine

Le temps nous a manqué à Ubud alors nous nous sommes rattrapés. Et quel meilleur endroit pour un cours de cuisine que notre guesthouse où nous nous régalons à chaque repas?

C’est donc parti pour un cours de cuisine pour élaborer dans l’ordre: soupe de poulet, gado gado (légumes blanchis avec une sauce cacahuètes), un nasi Goreng spécial avec poulet frit et poulet satay. Et pour les bouches sucrées des petites crêpes fourrées au sucre de canne et coco dada gulung.

Vous êtes avertis, à la fin du cours il a fallu tout manger! Nos estomacs n’étaient plus habitués à manger autant !

Préparation de la sauce cacahuètes pour le satay et gado gado

Préparation de la sauce cacahuètes pour le satay et gado gado

Gado gado

Gado gado

Nasi Goreng

Nasi Goreng

Préparation de la soupe de poulet

Préparation de la soupe de poulet

Dada gulung

Dada gulung

Bon appétit

Bon appétit

 

Plongée dans le parc de Menjangan à Pemuteran

Pour nous remettre de nos émotions culinaires, nous avons mis le cap le lendemain pour Pemuteran dans l’idée de plonger. Et d’oublier le petit fiasco de la plongée Manta sans Manta de Nusa Lembongan. Nous avons choisi de plonger avec Ocean Dream qui nous a fait une bonne impression, même si ça n’était pas le moins cher : pour la plongée, nous préférons faire confiance à notre instinct plutôt qu’au tarif uniquement.

Le spot de plongée autour de l’île de Menjangan est véritablement magique, des coraux multicolores et une vie sous marine qui nous a scotchés. Le petit plus, nous avons même trouvé Nemo!!

Sous l'océan

Sous l’océan

Nemo!!

Nemo!!

 

En pratique:

Où dormir à Munduk: à 300% nous recommandons Adila Homestay, pour la vue époustouflante, l’accueil adorable, la nourriture délicieuse (parole de gourmands) et la proximité avec les cascades. 260 000 IDR la chambre double avec super petit déjeuner au choix. Possibilité de payer par cb, pas d’ATM à Munduk!

Rejoindre Pemuteran depuis Munduk: nous avons réservé un taxi par le biais de notre homestay, 300 000 IDR. Il y a aussi possibilite de prendre un shuttle à 14h30 pour 125 000 IDR par personne.

Où dormir à Pemuteran: Dimpil Homestay, 225 000 IDR la chambre double avec une charmante sdb semi ouverte. Piscine rafraîchissante !

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

onze + 3 =