Amérique Centrale Nicaragua

Journée bouillonnante à Masaya

Nous avons renoncé au trek sur le volcan Telica près de Leon car nous avons lu qu’à Masaya les chances de voir de la lave sur le volcan actif étaient plus grandes.

Aller de Leon à Masaya

Nous nous mettons donc en route pour Masaya. Ici au Nicaragua les distances sont assez faibles de sorte qu’il ne nous a fallu que 3 heures à peine pour arriver à destination : il n’y a pas de chemin direct alors nous sommes d’abord allés à la capitale Managua puis nous avons changé pour Masaya. La dernière portion de trajet etait pénible et mémorable, nous étions en mini bus, et pour ne pas payer de supplément nous avons voyagé avec nos gros sacs à dos sur les genoux. Heureusement, le trajet durait à peine quarante minutes, suffisamment pour que mes cuisses s’engourdissent méchamment. En y réfléchissant bien, étant donné le coût du trajet de 19C, soit un peu moins de 60 centimes d’euro, nous aurions très bien pu payer pour nos sacs, mais bon, après notre journée à Las Penitas nous voulions économiser un peu pour rattraper le budget.

Arrivée à Masaya

Arrivés à Masaya, nous nous mettons en quête d’un hôtel, un peu fatigués de porter les sacs, Damien se pose au coin d’une rue avec les sacs tandis que je vais démarcher. J’opte finalement pour un petit hôtel familial un peu fait de bric et de broc, la chambre n’est vraiment pas chère pour 8$ et puis c’est seulement pour une nuit. Si c’était à refaire : j’avais bien pensé à vérifier la présence de ventilateur, à demander pour le wifi… mais j’avais omis de vérifier que la « salle de bain » fermait avec une porte, et bien non. Donc une chambre sans fenêtre avec coin salle d’eau séparé par un muret, bonjour l’intimité pour aller aux toilettes. À déconseiller fortement en cas de tourista, surtout avec l’absence d’aération…

Repas au comedor

Repas au comedor

Toujours sur notre lancée de journée à petit budget, nous déjeunons dans un comedor autour de la grande place de la ville: pour 60C soit environ 2 euros nous avons droit à un plat complet de poulet, riz petite salade, banane plantain. Bon et copieux.

Visite du volcan Masaya

Nous attendons la fin de pluie à l’abri dans le comedor, mais il est temps maintenant de se rendre au volcan, il est déjà bientôt deux heures de l’après midi. Nous nous rendons au grand marché local en périphérie pour prendre le bus de dirigeant vers Managua, et nous demandons à descendre à l’entrée du parc du volcan Masaya.
Et là, c’est un peu la désillusion. Il est bientot 15h, Le site ferme à 16h30, et il est maintenant trop tard pour qu’ils autorisent les personnes non véhiculées à entrer: en effet, l’entrée du site est de 100C pour les piétons non résidents, et il faut marcher une bonne heure pour aller en haut ou prendre une navette payante mais il n’y en a plus. Là, nous sommes un peu blasés d’être venus jusque ici pour rien, quand, par miracle, une voiture arrive et s’arrête à l’entrée du parc: à bord, un couple de nicaraguayens, environ la cinquantaine, alors ni une ni deux, je décoche mon plus beau sourire et je leur demande si ils acceptent de nous emmener jusqu’au cratère du volcan. Et c’est oui!!
Et débute alors une deuxième partie de journée complètement surréaliste. Ce couple s’est déjà rendu à maintes reprises au volcan Masaya, mais ils revenaient à nouveau pour admirer la lave que l’on ne peut apercevoir que depuis peu. Quand ils comprennent que c’est notre première fois au volcan, ils s’arrêtent d’abord au musée du volcan, nous pensions qu’ils nous déposaient juste, mais non, ils font la visite avec nous, jusqu’au mirador.

Vue depuis le mirador du musée de Masaya

Vue depuis le mirador du musée de Masaya

Puis nous reprenons la route jusqu’au cratère, et nous nous voyons même proposer des bières fraîches venant de leur glacière!!

Cratère du volcan Masaya

Cratère du volcan Masaya

La lave bouillonnante du cratère de Masaya

La lave bouillonnante du cratère de Masaya

La vue du cratère est spectaculaire. De faibles volutes de fumée mais surtout de la lave qui bouillonne et qui gronde au fond du cratère. Nous prenons photos et vidéos sur vidéos, mais ça ne rendra pas aussi bien qu’en réel. Nous reprenons la route ensuite, et nos compagnons du jour insistent pour nous ramener à Masaya, et même mieux, nous emmènent d’abord au lac pour une petite ballade au sein du parc. Quel sens de l’hospitalité !! Une simple demande de stop se transformera ainsi en une véritable visite guidée. Nous sommes ravis, et vraiment conquis par la gentillesse de nos hôtes.

Lagune de Masaya

Lagune de Masaya

Informations pratiques

Aller de Leon à Masaya: nous avons pris un minibus au terminal a Leon qui allait directement au terminal UCA à Managua, pour 54C. De là partent les minibus pour Masaya pour 19C.
Dormir à Masaya: nous avons été à l’hôtel Central pour 220C la nuit.
Se rendre au volcan Masaya: prendre un bus allant à Managua depuis le marché à environ 15 minutes à pied de la grande place. Demander à s’arrêter à l’entrée du parc du volcan. Attention, le site ferme à 16h30, pour laisser place aux visites nocturnes.
Manger à Masaya : il y a beaucoup de comedors sur la place et autour. Pour les amoureux de poissons, je recommande le Ceviche y Cocteles de Pollo de la place. Bon, copieux, frais.

Ceviche de poisson et crevettes

Ceviche de poisson et crevettes

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply
    Cédric
    30 juin 2016 at 18 h 26 min

    Salut,
    Impressionnantes les photos du cratère… Vraiment un très bel article qui donne envie de découvrir cette région.
    A bientôt.

  • Reply
    Muriel
    3 juillet 2016 at 0 h 59 min

    Merci, on s’est senti tout petit face au cratère !!

  • Laisser un commentaire

    3 × un =