Amérique du Sud Argentine

Premiers pas en Argentine à Buenos Aires

Dès nos premiers instants à Buenos Aires nous avons été séduits par cette capitale très européenne, dont les rues sont, d’après Damien, le mix parfait entre Paris et New York!

Notre arrivée à Buenos Aires

C’est après une longue journée de transport que nous arrivons en début de soirée à Buenos Aires.

Nous arrivons en effet de Colombie, après une nuit blanche à l’aéroport pour attraper un premier vol à 04h du matin pour Lima, pour errer ensuite en mode zombie en attendant la correspondance en début d’après midi !

C’est donc hyper pas frais que nous faisons connaissance de nos hôtes,Sasha et Nico, et de leur très chouette appartement dans lequel Damien se voit bien vivre !

Notre quartier, San Telmo

La situation de l’appartement est idéale, au sein du quartier San Telmo. Nous avons pris plaisir à simplement nous balader, prendre des verres dans des petits cafés qui nous rappellent les rues pavées de Lille. Le dimanche, c’est jour de brocante, pour les amoureux du chinage c’est ici que ça se passe.

buenos_aires_foodumonde_02

La feria de San Telmo, chaque dimanche

Une des attractions du quartier est le paseo de la historieta, un circuit démarrant avec les statues de Mafalda et ses acolytes pour aller jusqu’au quartier de Puerto Madero le long d’un parcours jalonné de personnages de bandes dessinées argentines. C’est très plaisant à suivre, comme un jeu de piste, même si nous ne connaissons pas les personnages en questions. Un beau moyen de faire visiter le quartier!

Mafalda

Mafalda

buenos_aires_foodumonde_26

Paseo de la historieta

Paseo de la historieta

buenos_aires_foodumonde_16

Arrivés à Puerto Madero, nous longeons les quais. C’est assez paisible, et en traversant le pont nous nous rendons près de la réserve naturelle. Nombre de joggueurs se pressent sur les rives ou un sur un parcours balisé: ça fait envie !

Balade dans le micro centro

Le micro centro sera devenu le point central de nos balades quotidiennes à Buenos. Nous finissions invariablement par retourner rue Corrientes pour la pizza à la découpe de Pizza Guerrin..

Ainsi, nous sommes passés un nombre incalculable de fois à travers le carrefour de l’avenue 9 julio où trône l’obélisque d’une blancheur éclatante. Non loin, la rue piétonne Lavalle et les galleries de la rue Florida où nous sommes allés faire un peu de shopping en vue des jours froids en Patagonie.

Autour de la place Lavalle nous pouvons admirer le théâtre Colon ou le palais de justice. Il est possible de visiter le théâtre mais nous avons passé notre tour..

Un peu plus au sud se situe la place Mayo avec la casa rosada, siège administratif du gouvernement. Cette place est tristement le lieu de rassemblement des mères venant protester tous les jeudi contre la disparition de leurs enfants sous l’ancienne dictature.

Palais de justice

Palais de justice

La casa rosada

La casa rosada

L'obélisque

L’obélisque

Les galleries!

Les galleries!

Le cimetière de la Recoleta et la florida generica

Nous avions déjà expérimenté la visite de cimetières au Guatemala, alors que bon, à Paris, j’ai jamais mis les pieds au père Lachaise. Dans le quartier plutôt chic de la Recoleta, nous avons donc été au cimetière qui est très fréquenté!

C’est assez curieux de voir débarquer toutes ces personnes avec un plan et des must à voir, et qui parcourent les allées comme on joue au bingo en cochant les tombes.

Bon nous étions un peu fatigués, alors nous avons trouvé le moyen de nous perdre de sorte qu’on a mis une plombe à trouver la sortie! Bon nous n’avons aussi pas vu la tombe de personnes marquantes comme Evita mais nous n’avons pas tellement cherché non plus. Nous nous sommes justes contentés de déambuler quelque peu, nous perdre, et chercher frénétiquement la sortie!

Au cimetière de la Recoleta

Au cimetière de la Recoleta

Non loin de là, une curiosité à voir, la Florida generica. Une fleur métallique gigantesque dont les pétales s’ouvrent le matin et se ferment le soir, une belle prouesse technique. Le parc qui l’héberge est très agréable, nous aurions pu y rester chiller comme nombre d’argentins ce jour là!

La Florida Generica

La Florida Generica

Le quartier de la Boca

Le quartier de la Boca figure en bonne place des incontournables touristiques de la ville. Par contre, les rues en question sont minuscules, et on en fait finalement assez vite le tour.

Il est conseillé de s’y rendre en bus car les quartiers avoisinants ne seraient pas bien fréquentés, nous avons suivi les conseils et avons sauté du bus à quelques rues. Après avoir demandé notre chemin à des policiers sur la route, nous voici au sein de la Boca.

C’est très très coloré, très fréquenté également, il y a sur deux trois rues une concentration de cafés et restaurants. Très honnêtement, même si cela a son charme, nous étions un peu déçus. Peut-être aurions nous dû nous y rendre à une heure plus matinale?

Balade à la Boca

Balade à la Boca

buenos_aires_foodumonde_01

Il y a du monde!

buenos_aires_foodumonde_03

Infos pratiques

Retrait d’argent

De ce que nous avons expérimenté, les retraits sont plafonnés à 2000$, environ 120€. Des frais sont appliqués par la banque distribuant l’argent, environ 93$ soit 5 euros. 5 euros tous les 120 euros, ça peut revenir très cher !!

Aussi, nous avons opté pour la solution Azimo. Azimo, c’est un service de transfert d’argent comme Western Union, sauf qu’en Argentine, après vérification, c’est plus avantageux. Le premier transfert est gratuit, et ensuite c’est 3€.

Le taux de change euros et pesos argentin est compétitif et mis à jour quotidiennement. Ainsi, nous avons choisi de retirer des sommes un peu conséquentes, nous affranchissant des frais de retraits et des problèmes d’ATM dans les petits villages.

Nous ne pouvons que conseiller ce moyen de retirer de l’argent en Argentine, cela suppose de se balader avec de l’argent sur soi, après, faut bien tout cacher 🙂

Où loger

Nous avons logé dans le quartier central de San Telmo, chez un jeune couple argentin que nous avons rencontré via Airbnb. 300$ la chambre double en plein coeur de Buenos Aires, c’est un bon plan. En plus ils sont supers sympas, leur appartement magnifique et leurs chats très mignons ! Nous vous conseillons donc de jeter un oeil sur Airbnb!

Se déplacer

Nous avons beaucoup marché mais aussi pris le métro et le bus. Pour cela, nous avons acheté une carte Subte, une pour deux suffit, qu’il faut ensuite recharger par exemple dans les loterias. Compter 4.30$ pour un trajet en métro et un peu plus pour le bus.

Pour venir depuis l’aéroport international EZE en pleine nuit nous avons pris un taxi pour 380$.

Pour repartir vers l’aéroport domestique AEP nous avons pris un taxi vers 02h du matin pour un peu moins de 200$.

Où manger

  • Nous avons suivi les conseils de Voyages à Deux Sacs et avons fait de Pizza Guerrin notre petit endroit du Midi pour manger de délicieuses pizza à la découpe (en moyenne 20$)  et de très bon empanadas (20$ pièce). Leur flan maison est aussi très bon (40$). C’est mieux de venir un peu en décalage car c’est très très peuplé!
Pizza Guerrin

Pizza Guerrin

  • Pour changer des pizzas, empanadas et grillades argentines, nous nous sommes fait le plaisir d’aller au Comedor Nikkai, un excellent restaurant japonais situé à côté d’une association japonaise. Venir tôt le soir (à partir de 20h) si on n’a pas de réservation. Les ramens (environ 200$) sont très bons, le poisson fondant à souhait. Très fin.
  • Bon sinon, budget oblige nous nous sommes faits souvent à manger!! Nous avons tenté de faire un gratin pommes de terre, champignons de Paris et camembert, et c’était vraiment pas mal du tout!

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

dix-neuf − deux =