Conseils pratiques

Faire face à la perte ou vol de son passeport à l’étranger

Parce que les ennuis n’arrivent pas qu’aux autres, mieux vaut être un minimum préparé à la perte ou vol de son passeport à l’étranger. True Story !

Et oui, en Nouvelle-Zélande, un instant de négligence et mon passeport a disparu de la circulation. Je suis passée par toutes les phases, déni, espoir, colère, résignation… Voici donc quelques conseils pour faire face à une situation similaire !

Pour parer à toute éventualité:

1. Ne pas ranger sa carte d’identité et son passeport au même endroit. Il y a bien la tentation de ranger tous ses papiers importants dans la même pochette secrète, mais en cas de perte ou de vol de ladite pochette, on l’a dans le baba. Dans le même ordre d’idée, ne pas ranger toutes ses cartes bancaires au même endroit!

2. Scanner tous ses papiers d’identité et avoir une copie sur soi. Dans la mesure du possible, avoir aussi le petit papier remis en même temps que le passeport.

3. Si comme moi vous ne savez plus où vous l’avez mis, il serait bien d’avoir à rapide disposition les documents requis pour refaire ses papiers:

  • extrait de naissance :demande en ligne à faire avant de partir, et scanner le document
  • Justificatif de domicile. La bonne blague quand on est en voyage au long cours. Si vous avez domicilié votre courrier chez un membre de votre famille, un scan des impôts ou tout autre document officiel reçu chez eux devrait faire l’affaire

Une fois la perte ou le vol constaté

4. Établir une déclaration de vol ou perte à la police. Bien penser à noter le numéro du passeport dans la déclaration, l’officier de police ne va pas forcément le préciser.

5. Remplir le document de perte ou vol de papier disponible sur le site de l’ambassade.

6. Se rendre à l’ambassade avec les deux déclarations de vol ou perte, ainsi qu’un justificatif d’identité, et autres documents nécessaires à la réfection d’un passeport.

En effet, plusieurs cas de figure:

  • Vous êtes en vacances, le retour en France ne vous pose pas de problème, dans ce cas l’ambassade vous délivre un laisser-passer. En cas de transit, vous ne pourrez pas sortir de l’aéroport
  • Vous ne souhaitez pas retourner en France directement, mais poursuivre votre voyage. Il est possible que vous puissiez prétendre à un passeport d’urgence, édité en quelques jours, et qui est valable un an. L’obtention n’est pas automatique, il faudra bien pouvoir justifier de la nécessité de la poursuite du voyage. Attention cependant, ce passeport d’urgence n’est pas accepté partout, ce qui est le cas en Indonésie. De la même façon, si dans certains pays un passeport classique permet d’avoir une exemption de visa, un passeport d’urgence peut requérir un visa. A voir au cas par cas selon les pays, c’est assez compliqué d’avoir les informations!
  • Vous vous rendez ensuite dans un pays refusant le passeport d’urgence. Ce qui fut mon cas, j’ai gagné à la loterie ! Aussi, il faut constituer son dossier à la réfection d’un passeport aussi rapidement que possible. Savoir que les passeports sont fabriqués en France et transitent ensuite par valise diplomatique. En nouvelle Zélande, il n’y a que deux valises par mois ! Se préparer à une longe attente..

7. Prévenir son assurance. Certaines assurances remboursent en effet les frais de réfection des papiers, ce qui est le cas de Chapka Assurance à hauteur de 150 euros

8. Si comme moi vous avez dû attendre 4 semaines avant de pouvoir bouger à nouveau, fêtez bien la réception de votre sésame !

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

dix-neuf − six =