Amérique Centrale Nicaragua

Ometepe, l’île aux deux volcans

L’île de Ometepe est connue pour ses deux volcans, le Maderas et le Conception: le nom d’Ometepe signifie d’ailleurs l’île aux deux montagnes.

Aller de Granada à Ometepe

Il faut bien être honnête, même si nous aurions voulu toujours voyager sous le soleil, la saison des pluies, la fameuse, a fini par nous rattraper à Ometepe..
Tout avait si bien commencé, nous avons quitté Granada de bonne heure sous une chaleur des plus étouffantes. Nous avons pris un chicken bus au terminal situé non loin du supermarché Pali. En deux heures de route environ nous sommes arrivés à Rivas, de là il faut rejoindre le port à San Jorge. Avec le recul, nous savions déjà qu’il ne faut pas faire confiance aux taxi, mais plus encore, il ne faut pas faire confiance aux taxis à Rivas. Nous avons été assaillis par plusieurs taxis, affirmant que le prochain ferry était dans 25 minutes et qu’ensuite le prochain bateau une heure après était une petite lancha. Étant un peu sujette au mal de mer, je me laisse convaincre non sans négocier la course, mais une fois arrivée au port nous apprenons que le prochain bateau en partance était en fait la petite lancha qui ne payait pas vraiment de mine, et le ferry bien après. Nous prenons finalement la lancha, plus économique que le ferry, et nous nous voyons distribuer des gilets de sauvetage : très rassurant ! Au final, le bateau tanguait énormément mais est bien arrivé à bon port. La vue sur les deux volcans, Maderas et Conception, est saisissante. Qui plus est, sous un beau soleil: le séjour à Ometepe s’annonçait bien.

Ometepe, l'île aux deux volcans

Ometepe, l’île aux deux volcans

La Charco Verde et la playa Santa Dominguo sous la pluie

Nous avions réservé une chambre à la Casa Mauro, à Moyogalpa: petite famille très accueillante, la maison est à 5 minutes du centre, c’est parfait. Nous réservons uun scooter pour le lendemain, à priori un moyen très sympathique d’explorer l’île en toute liberté. Le soir même, nous nous endormons avec le bruit de la pluie…. pour nous réveiller sous un ciel très humide le lendemain !! Nous prenons tout de même le scooter, en prévoyant de rouler doucement, et nous rendons à la Charco Verde. Il s’agit d’une réserve naturelle avec une lagune et de nombreux animaux de toutes sortes, et avant tout des moustiques: à l’entrée, nous nous voyons fortement suggérer de mettre de l’anti moustique. La ballade est tranquille, nous nous rendons d’abord au mirador pour finir par la lagune, le tout sous la pluie.. et nous ne devions pas être très doués car les seuls animaux que nous avons bu se situaient vers l’entrée, des papillons et toute une famille de singe hurleurs.

Vue depuis le mirador de la Charco Verde

Vue depuis le mirador de la Charco Verde

La lagune de la Charco Verde

La lagune de la Charco Verde

ometepe_foodumonde_05

À l’entrée de la Charco Verde

ometepe_foodumonde_06

Observation des papillons

Nous poussons ensuite jusque la playa Santa Dominguo, mais il faut bien se résigner, nous sommes trempés, la pluie ne semble pas vouloir s’arrêter alors nous finirons par rebrousser chemin et nous reposer à la Casa.

Visite de l’Ojo de Agua.. sous la pluie!!

Le lendemain matin, il fait un temps magnifique. Ni une ni deux, nous voulons retenter de louer un scooter avec l’espérance d’une chouette balade. Une fois le scooter récupéré, le temps commence à se couvrir. Nous décidons de nous mettre quand même en route, mais rapidement, il se met à pleuvoir à torrent, alors nous faisons une halte au petit village de Altagracia pour déjeuner. Nous allons à l’un des deux seuls comedors ouverts du coin, pour manger un plat bien typique: poulet en sauce avec des chips de banane plantain et une salade de choux. Pas mauvais, même si du poulet, nous en mangeons très souvent en Amérique Centrale.

Pollo con tajadas

Pollo con tajadas

Pour la digestion, direction l’Ojo de Agua. Miraculeusement, il ne pleut plus, même si le ciel reste menaçant . C’est un peu la déception une fois arrivés sur le site: beaucoup, trop de monde nous en a chanté les louanges alors forcément l’attente était grande. Il s’agit ni plus ni moins que d’une piscine naturelle. Très rafraîchissante, même si en temps pluvieux cela n’était pas nécessaire. Mais même si l’endroit est beau, c’est un peu trop aménagé à notre goût, et les serveurs un peu trop empressés.

Ojo de Agua

Ojo de Agua

Nous préférons le côté plus naturel et sauvage par exemple de la Finca Paraiso à Rio Dulce au Guatemala. Ceci dit, nous ne nous éterniserons pas, la pluie refait son apparition pour ne plus vouloir s’arrêter. Adieu espoir d’admirer le coucher de soleil, sans façons la trempette à la plage, nous finissons par rentrer complètement trempés… et dépités. C’est décidé, nous partirons le lendemain avec l’espoir de semer la pluie.

Informations pratiques

  • De Granada à Rivas : le bus se prend près de la station essence située après le Pali, compter 31C par personne, soit environ 1€ pour deux heures environ
  • Taxi de Rivas à San Jorge : il y a des bus, nous aurions dû attendre plutôt que de nous faire embobiner par les taxis, nous avons fini par payer 40C par personne pour 15 min de trajet: beaucoup trop.
  • Lancha vers Ometepe: compter 35C par personne, attention, ça tangue beaucoup. Pour avoir pris le ferry au retour, c’est plus confortable et un peu plus cher, 50C. Une heure de trajet environ
  • Location de scooter : nous avons loué chez Charly Rent pour 15$ la journée. Une caution de 100$ ou un passeport est demandé.
  • Dormir à Ometepe : nous avons choisi de rester à Moyogalpa, à la Casa de Mauro pour 12$ la nuit
  • Droits d’entrée : 50C pour la Charco Verde, 84C pour Ojo de Agua

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply
    Circuits - récits de voyage | Pearltrees
    22 juillet 2016 at 22 h 31 min

    […] Ometepe, l'île aux deux volcans – Foodumonde. L’île de Ometepe est connue pour ses deux volcans, le Maderas et le Conception: le nom d’Ometepe signifie d’ailleurs l’île aux deux montagnes. Aller de Granada à Ometepe Il faut bien être honnête, même si nous aurions voulu toujours voyager sous le soleil, la saison des pluies, la fameuse, a fini par nous rattraper à Ometepe.. Tout avait si bien commencé, nous avons quitté Granada de bonne heure sous une chaleur des plus étouffantes. Nous avons pris un chicken bus au terminal situé non loin du supermarché Pali. Ometepe, l’île aux deux volcans La Charco Verde et la playa Santa Dominguo sous la pluie Nous avions réservé une chambre à la Casa Mauro, à Moyogalpa: petite famille très accueillante, la maison est à 5 minutes du centre, c’est parfait. Vue depuis le mirador de la Charco Verde La lagune de la Charco Verde À l’entrée de la Charco Verde Observation des papillons Visite de l’Ojo de Agua.. sous la pluie!! […]

  • Laisser un commentaire

    dix − 9 =