Amérique du Sud Colombie

Premiers jours en Colombie à Medellin: a la orden!

Après trois mois de voyage en Amérique Centrale, nous voici arrivant en Colombie à Medellin.

Arrivée à Medellin

Nous sommes arrivés directement du Panama par avion, avec la compagnie Viva Colombia, une compagnie low cost colombienne. Il y a quelques mauvais échos sur Internet sur cette compagnie, mais nous n’avons eu à déplorer aucun problème: ni à la réservation, ni durant le voyage. Nous sommes même arrivés en avance!

L’aéroport international de Medellin est très efficace, en moins de trente minutes nous étions sortis. Nous avons opté pour la solution de facilité en prenant un taxi plutôt que le bus qui nécessitait plusieurs changements. En effet, il fait déjà nuit et notre hôte nous attend.

C’est une semaine spéciale à Medellin, nous arrivons au beau milieu des festivités relatives à la fête des fleurs, dont le clou est la grande parade le dimanche. Une très grande partie des hôtels est déjà réservée. Nous avons réservé une chambre via Airbnb, non pas dans le quartier très touristique du Poblabo mais un peu plus à l’écart dans un quartier résidentiel.

Notre hôte, Julian, nous accueille parfaitement, l’appartement, ou plutôt la maison de ville, dispose de tout le confort nécessaire. Au bout d’un peu plus de 3 mois de voyage, l’eau chaude et le wifi suffisent à nous ravir 😂

City tour de Medellin

Le lendemain de notre arrivée, nous avons rendez vous à 09h à la station de métro Apujara pour un city tour. Nous avions réservé deux jours auparavant via ce site, les échos trouvés sur Tripadvisor sont plutôt pas mal.

Au point de rendez-vous, nous découvrons que nous sommes bien une trentaine pour la visite ! Notre guide, Hernan, porte un petit micro pour mieux se faire entendre. Nous n’avons pas l’habitude de nous déplacer ainsi en groupe. Il est clair que nous sommes très rapidement remarqués avec l’effet petit troupeau.

Malgré le monde, nous avons beaucoup apprécié ce city tour, l’enthousiasme du guide y est pour beaucoup. Volontairement nous n’allons pas en détailler le contenu pour laisser le plaisir de la découverte mais nous le conseillons vivement, surtout à ceux qui auraient eu écho de préjugés sur la ville.

Voici un bref aperçu en images:

Place des lumières

Place des lumières

La cathédrale de Medellin, partiellement belge !

La cathédrale de Medellin, partiellement belge !

Madame Botero

Madame Botero

Monsieur Botero

Monsieur Botero

Sur la place Botero

Sur la place Botero

Place de la cathédrale

Place de la cathédrale

Medellin, de la ville la plus dangereuse du monde à la ville la plus innovante du monde

Medellin, ancien fief de Pablo Escobar, dont le nom ne fut pas prononcé durant la visite même si évoqué, et pas qu’une fois, est désormais résolument tournée vers son futur et cela s’en ressent. Ses habitants, les paisas, sont fiers de leur ville, et en prennent soin: le métro est plus que propre, pas un tag ou déchet. Ils sont plus qu’accueillants et souriants envers nous petits touristes.

Un des symboles de ce renouveau se situe sur la place du parque San Antonio: il y a une vingtaine d’année, une bombe a éclaté cachée au sein d’un oiseau de Botero, occasionnant de nombreux morts. Il a été question d’enlever la statue de Botero éventrée, mais elle été laissée là, pour se souvenir. Mais parce qu’il faut se tourner vers le futur, une deuxième sculpture a été érigée juste à côté, de sorte que l’on peut contempler le passé, et le présent-futur.

Vestige du passé

Vestige du passé

Reborn

Reborn

Anciennement élue ville la plus dangereuse du monde, Medellin a même été élue ville la plus innovante du monde il y a quelques années. Cela est d’ailleurs une autre bonne raison de la fierté des paisas!

Premiers contacts avec la street food

Lors d’une pause durant le City tour, Hernan nous invite à goûter nos premiers bunuelos, une sorte de boule de pâte à beignet frite à ma saveur fromage. Cest moins gras qu’escompté, nous sommes fan !! Dans la foulée, nous gouterons également nos premiers empanadas, un vrai délice. Après 3 mois en Amérique Centrale, nous sommes plus que ravis de decouvrir de nouvelles saveurs!!

Premier bunuelos!!

Premier bunuelos!!

Premier empanadas!

Premier empanadas!

Prendre le téléphérique à Medellin

Les téléphériques de Medellin ont été installés avec la volonté de rallier les quartiers pauvres au coeur de la ville. Une belle histoire de réhabilitation des quartiers. Avec le ticket de metro direction Santo Domingo, il est possible de descendre à Acevedo et prendre le métro câble avec le même ticket. Nous avons choisi de poursuivre jusqu’au parque Arvi, moyennant un supplément de parcours.

Dans le téléphérique, nous faisons connaissance avec Alex, qui vit à Bogota et qui est actuellement en vacances avec ses parents et qui se rendent à Arvi également. Ni une ni deux, nous échangeons nos coordonnées et il nous propose de nous revoir quand nous serons à Bogota! Nous sommes en Colombie depuis un jour et déjà nous sommes conquis 😁

Vue de Medellin depuis le téléphérique

Vue de Medellin depuis le téléphérique

Arrivés au parc, nous sommes un peu perplexes, soit nous avons mal compris, mais il semblerait qu’il n’y ait pas de sentier où s’aventurer sans guide. Est ce la norme ou est ce une spécificité de la semaine de la fête des fleurs? Toujours est il que nous avons pas mal tourné en rond vers des faux chemins qui menaient aux toilettes ou à un parking, mais que le vrai chemin nous ne l’avons pas trouvé. Seulement celui avec un guide espagnol, en mode visite groupée.

Résignés, nous préférons goûter une petite bière locale avec des champignons farcis extra bons! Nous sommes de toutes façons complètement épuisés par cette première journée alors nous rentrons nous reposer.

Les bons champignons farcis!

Les bons champignons farcis!

Le jardin botanique de Medellin

Le surlendemain, suite à notre visite de Santa Fe qui fera l’objet d’un billet dédié, nous nous décidons à visiter le jardin botanique de Medellin. Exceptionnellement, à l’occasion de la fête des fleurs, il est ouvert plus tard qu’à l’accoutumée. Il y a même des expositions spéciales, notamment dans le jardin des orchidées où nous pouvons admirer pléthore d’orchidées oui, mais aussi quelques énormes panneaux de bois fleuris que porteront les silleteros ou paysans de la région lors du défilé de dimanche.

Dommage, nous manquons le bosquet des papillons car faute de luminosité, l’accès est fermé après 16h.

La fête des fleurs à Medellin

Le dimanche, c’est LA journée de la grande parade des fleurs. Tous les billets dans les tribunes sont réservés depuis longtemps, mais il est possible d’y assister en s’y rendant un peu tôt et en trouvant un endroit stratégique.

Nous nous sommes d’abord rendus dans le centre qui était quasiment désertique, idéal pour reprendre quelques photos des sculptures de Botero. Parce qu’il faut se laisser tenter par les spécialités locales, nous nous laissons tenter par une obleas a la todos. Il s’agit de deux gaufrettes assez fines, tartinées d’arequipe, une sorte de dulce de leche. Jusqu’ici, rien de très typique. Mais par dessus, il y a aussi du fromage qui ressemble de loin à de la feta, un peu de caramel, et du lait écrémé! Mélange très très bizarre !!

Premier obleas a la todos!

Premier obleas a la todos!

L’heure du défilé approche, nous nous dirigeons alors vers le lieu des festivités. Très vite, nous comprenons pourquoi le centre était désert ce matin: toute la ville est là!! Les billets dans les tribunes sont sold out depuis un moment, mais pas de problème, système D!! Face aux gradins, de l’autre côté de la route où la parade aura lieu, des nuées de chaises plastiques ont pris place amenées par les vendeurs ambulants.

Une famille de colombiens nous fait de la place et nous voilà nous aussi perchés sur nos chaises en plastique, pour apercevoir les chars et les silleteros!! L’ambiance est familiale, chaleureuse, et très très festive. Tout le monde est à la bière sous la chaleur accablante, et les chapeaux sont de sortie!!! J’ai moi même craqué pour un chapeau que malheureusement je n’ai déjà plus à l’heure où j’écris.. perdu ou volé dans le bus !

Premier chapeau!

Premier chapeau!

La parade comporte ses petits moments émouvants, comme ce char regroupant des petits papis et mamies, des bonnes soeurs, des policiers, et d’autres professions encore. Très bel hommage. Les énormes couronnes de fleurs semblent très très lourdes à porter, d’autant plus que pour certaines ce sont des petits enfants qui les portent!

La parade de la fête des fleurs à Medellin

La parade de la fête des fleurs à Medellin

C'est la fête !

C’est la fête !

Les portants de fleurs sont sponsorisées par des associations, corporations et établissements de la ville. En partant le lendemain,nous tombons sur celle ci au terminal de bus:

Nous sommes tous égaux

Nous sommes tous égaux

Nos impressions

Nous avons immédiatement été conquis par Medellin et donc par la Colombie! La ville elle même est vraiment porteuse d’espoir, dynamique, et les environs sont vraiment charmants (nous en parlerons une autre fois). Mais surtout, les gens sont vraiment accueillants, nous n’avons pas fini de le découvrir même s’il paraît qu’à la capitale cela soit différent.

Jetez les préjugés à la poubelle, et venez vous faire votre propre opinion sur Medellin!

Pour l’anecdote, a la orden se traduit un peu comme à votre dispo, cest ce que nous entendons partout où nous allons.

En pratique

  • Où loger: la majorité des touristes va dans le quartier El Poblabo. Nous étions quant à nous dans le quartier de Belém, très residentiel, dans un Airbnb tout confort (the Other Side). 47000 COP la nuit
  • Se déplacer: nous avons beaucoup marché, mais aussi pris le métro, le métro câble. Nous recommandons d’acheter plusieurs tickets d’un coup, il y a souvent la queue!! Et aux heures de pointes, le métro est blindé. Nous avons eu le malheur de le prendre vers 18h, ça valait bien la ligne 13 à la même heure! Compter 2000 COP pour un trajet et 5000 COP pour le métro câble jusque le parque Arvi.
  • Depuis l’aéroport international: un bus relie l’aéroport au centre ville pour 9000 COP. Il y a aussi l’option du collectivo pour 15 000 COP par personne, ou le taxi pour 65 000 COP environ.
  • Prend le taxi en ville: incroyable, nous avons pris un taxi qui avait un compteur!! Qui fonctionnait!! La course nous a coûté 8000 COP pour un petit quart d’heure.

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply
    Elodie
    22 août 2016 at 7 h 04 min

    Ah oui alors, arriver à Medellín et en Amérique du sud après l’Amérique centrale c’est de l’ upgrade! Rien que pour le transport!!! Pour nous c’est bientôt la fin, et une bonne partie de nous est soulagée 🙂 Bonne route! Hâte de voir votre itinéraire !!

    • Reply
      foodumonde
      23 août 2016 at 4 h 49 min

      C’est vrai que comme nous avons commencé par le Guatemala, après, les transports ailleurs semblent plus faciles!! Même si ça tourne quand même pas mal sur la route en Colombie. Ils distribuent même des petits sachets !

    Laisser un commentaire

    6 + seize =