Amérique Centrale Costa Rica

Journée ensoleillée au parc Manuel Antonio

Le parc Manuel Antonio figure parmi les plus visités au Costa Rica et il a retenu notre attention car il est possible d’allier balade et baignades à l’une de ses magnifiques plages.

Se rendre à Manuel Antonio

Le lendemain de notre folle journée de descente du Rio Pacuare, nous prenons un des tout premiers bus de Turrialba à San Jose. Nous arrivons en milieu de matinée et cherchons alors le terminal de la compagnie se rendant à Manuel Antonio. Il s’agit du terminal Tracopa. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à San Jose il n’y a pas de terminal de bus principal mais de multiples terminaux, pour simplifier un par compagnie. Ils peuvent même être assez éloignés du centre. Par chance, le terminal de Turrialba et celui de Manuel Antonio ne sont séparés que par un petit kilomètre, nous épargnant ainsi un taxi.

Nous prenons le bus « direct » de 10h: par direct, il faut juste comprendre qu’il n’y a pas de changement mais cela ne veut pas dire qu’il y aura zéro arrêt. Comme d’habitude en fait!

Nous arrivons à Quepos au bout de 03h30, petite ville située juste avant Manuel Antonio, et nous nous mettons à la recherche de notre Airbnb. Le temps de se poser, la pluie fait son apparition… Le taux d’humidité est impressionnant, nos sacs à dos sont humides et poisseux… Un an avec les mêmes sacs, il va falloir songer à les nettoyer..

Visite du parc sous le soleil retrouvé

Le lendemain, nous partons de très bonne heure pour être au parc à l’ouverture, soit 07h. En effet, le parc étant très visité, nous voulons mettre toutes les chances de notre côté en y allant tôt le matin sans trop de monde.

Très curieusement, le billet d’entrée au parc ne s’achète pas à l’entrée du parc, mais quelques dizaines de mètres avant. Nous croyions à une énième arnaque, mais même pas.

A 07h, il n’y a effectivement pas foule. Nous avons les sentiers pour nous tout seuls, ou presque. Nous prenons le sentier des paresseux à pas de loup, mais sans trop de succès. Nous découvrons une première plage, la plage Gemella complètement déserte, mais dépourvue d’animaux également. Nous attendons patiemment mais sans succès.

La plage déserte Gemella au parc Manuel Antonio

La plage déserte Gemella au parc Manuel Antonio

Nous nous dirigeons alors vers la plage Manuel Antonio. Elle est tout simplement magnifique, alors je ne résiste pas et je vais goûter l’eau. Mais, très vite, des touristes me font signe de revenir. Je n’avais pas remarqué, mais effectivement il n’y a personne à l’eau. Et pour cause, il y a tout simplement deux crocodiles qui s’y baignent!!! Complètement dingue, il n’y a aucun avertissement nulle part, pas une pancarte, pas un guide. Apparemment les crocodiles sont d’habitude dans une lagune mais ont décidé dans la nuit de goûter la plage!!

Baignade interdite pour cause de crocodiles !

Baignade interdite pour cause de crocodiles !

Nous nous rabattons alors un peu plus loin sur la plage d’Estrella Del Sur : sable blanc et fin, eau à température idéale ni trop froide ni trop chaude, pas trop de vagues, et un soleil au beau fixe… Nous sommes ravis!

La plage d'Estrella Del Sur au parc Manuel Antonio

La plage d’Estrella Del Sur au parc Manuel Antonio

Nous pique-niquerons en toute discrétion pour ne pas se faire repérer par des petits voleurs: singes et ratons-laveurs viennent régulièrement piquer de la nourriture le long de la plage!

Manuel-antonio-foodumonde.jpg

Notre voisin l’iguane

Informations pratiques

  • Se rendre à Manuel Antonio : à San Jose, prendre le bus au terminal Tracopa. Le direct met environ 03h30 pause incluse, compter 4500 CRC
  • Loger à Manuel Antonio: il est possible de se loger à Quepos, à Manuel Antonio et tout au long de la route entre les deux, où les hôtels fleurissent. Nous avons dormi dans un Airbnb à 5 minutes de route de Quepos mais nous avons été déçus alors nous n’avons rien à recommander
  • Entrée au parc: l’entrée s’achète à un petit stand quelques dizaines de mètres en amont. Compter 15$ par personne (on est au Costa Rica !). Nous conseillons de s’y rendre dès l’ouverture.

Nos impressions

Nous avons bien profité de notre journée, car oui les plages sont magnifiques et nous avons vu plein d’animaux: singes, paresseux, ratons-laveurs, biche, etc.. cependant, nous ne recommandons pas ce parc pour les amoureux de la nature. Nous nous croyions un peu à Disneyland sur les chemins aménagés, et certains animaux ne sont clairement plus très sauvages.

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

quinze − 2 =