Asie Myanmar

De Kalaw à Inle, on enchaine les treks !

Après notre petit trek dans la campagne de Hsipaw, un super bus « confortable » de nuit nous dépose vers 04h du matin dans la belle ville de Kalaw.

Arrivée à Kalaw

Pour ce deuxième trajet en bus de nuit, nous faisons fort: arrivée à 04h du matin ! Mais pourquoi les bus ne partent ils pas plus tard? Heureusement, le bus nous dépose au centre ville à 05 minutes à pied de notre hôtel. Bien que n’ayant réservé que pour la nuit d’après, nous recevons un bel accueil et une chambre provisoire en attendant le check-in. Et même un petit déjeuner à notre réveil! Quel accueil extra!

Contrairement à Hsipaw, nous savons que le trek Kalaw Inle est très fréquenté et que peu importe avec qui nous partons, les groupes se retrouvent souvent. Nous allons donc au plus simple, et réservons pour le lendemain un trek de 3 jours et 2 nuits auprès de la Sam’s Family. Nous espérons très fort que nos gros sac à dos seront envoyés sans encombre à notre hôtel à Nyaung Shwe. Surtout pour le MacBook de Damien, son outil de travail !

Trek en 3 jours 2 nuits

Jour 1, 24 km: ça sera avec un groupe quasi francophone!

Le lendemain, rendez vous directement à l’agence : nous formons un groupe de 6 français, 1 belge et 1 hollandaise. Cela ne nous étonne guère, puisque environ 80% des touristes que nous rencontrons sont français !

Le premier matin, après quelques montées pas trop difficiles à travers une forêt de pins nous parvenons à un beau panorama pour la pause déjeuner : chapatis indien pour tout le monde, délicieux. Nous reprenons ensuite la route sous un soleil écrasant, pour bientôt longer un chemin de fer qui nous mènera presque tout droit au village où nous dormons le soir même. Des bières nous attendent, c’est parfait !

La nuit fut glaciale, je me réveille dans la nuit en grelottant : ça ne manque pas, je démarre la deuxième journée avec un sérieux mal de gorge. Un comble quand durant la journée il fait 35 degrés !

Campagne de Kalaw

Les champs de piments

Après la récolte, le séchage des piments

Coucou c’est nous!

Jour 2, 22 km: réveil difficile !

Le lendemain, après un petit déjeuner de roi, nous reprenons la route. Très vite ça monte sec, mais c’est de courte durée. Globalement, ça reste quand même très accessible et moins physique que le trek à Hsipaw puisque le chemin est majoritairement plat.

Petit déjeuner​ royal

Le midi, nous déjeunons dans une école où il se déroule une sorte de fête avec un spectacle d’écoliers: une aubaine pour nous ! Nous irons aussi prendre le thé chez la mère d’un de nos guides. Ces deux moments seront ceux où nous avons vraiment pu toucher du bout des doigts la vie locale.

Avec pour difficulté essentielle la chaleur, nous atteignons en fin d’après midi le village où nous allons dormir. Il est encore temps d’espérer capturer le coucher de soleil, ni une ni deux, nous voici repartant pour une ultime petite montée.

Un coucher de soleil plus tard,des bières et un repas bien chaud avalés, tout le monde au lit!

Jour 3, 14 km: premier contact avec le lac

Dernière journée, la moins agréable du trek puisque la marche est vraiment monotone et nous ne faisons que croiser des dizaines d’autres groupes de marcheurs se dirigeant vers le lac. La descente est progressive, même si elle tire parfois sur les genoux. La pause déjeuner aux abords du lac est accueillie avec joie!

Nous embarquons ensuite tous ensemble sur un petit bateau pour traverser le lac jusqu’au village de Nyaung Shwe où la plupart dormira.

Les premiers instants capturés sur le lac sont magiques, et ça nous empêche de piquer du nez!

Première balade sur le lac Inle

Pêcheur très habile!

Bilan de ce trek:

Conformément à ce que nous avions lu, tout au long du trek retrouvons les autres groupes aux pauses déjeuner et dans les villages le soir venu. Certes, ça ne reflète pas la même authenticité ou le même candeur que notre trek précédent, mais les paysages n’en sont pas moins magnifiques: cultures en terrasse, champ de piments, plantation de café, etc. Et puis, c’est une première pour nous, de rallier deux villes à pied!
C’est physiquement très accessible, nous avons marché 24 km le premier jour, 22 km le deuxième, et 14km le dernier:le tout sur du terrain majoritairement plat. Un conseil, ramener de la crème solaire car vraiment, ça cogne dur!

Repos à Inle

La première nuit glaciale du trek a laissé quelques séquelles, alors nous avons consacré notre première journée au lac Inle à ne rien faire du tout ! Et ça fait du bien!

Le deuxième jour, nous nous sommes laissés tenter par une excursion d’une journée sur lac. Au programme, des pagodes et des arrêts au marché local, à une fabrique de tissu, de cigares ou de bijoux en argent.

Shwe Indein Pagoda, Inle

Shwe Indein Pagoda, Inle

Fabrication de cigares

Maison sur pilotis

Sur le lac inle

Les faux pêcheurs en action

 

Pour le dernier jour, en attendant notre bus de nuit pour Bagan nous avons loué un vélo pour nous rendre au Red Mountain Estate: oui oui, un vignoble ! Même si la dégustation ne restera pas dans les annales,la vue en valait vraiment le coup !

Dégustation de vin

En pratique

Voyage du 31 janvier au 06 février 2017

  • Dormir à Kalaw: Mya Sabai Inn, 23€ la chambre double avec sdb très bon petit déjeuner. Pas de wifi. Le plus bel accueil que nous ayons eu au Myanmar : arrivés à 04h du matin, ils nous ont proposé une chambre en attendant le check-in et nous ont même offert le petit-déjeuner. On avait envie de leur faire un câlin pour nous donner un lit de si bonne heure!
  • Manger à Kalaw: repéré sur Wiki Travel, nous validons et pas qu’une fois le Pyae Pyae restaurant, juste à gauche des 7 Sisters. Très bonne nourriture locale à petit prix!
  • Organiser son trek: nous avons choisi une des agences les plus reconnues, la Sam’s Family. 45 000 kyats par personne, incluant guides, repas, hébergement, bateau jusque Nyaung Shwe, et le transport des bagages jusqu’à l’hôtel à Inle.
  • Dormir à Inle: Thiri Nanda Villa, hôtel ayant moins d’un moins quand nous y sommes allés. Compter 30 $ la nuit en chambre double avec sdb et excellent petit déjeuner. Il y a moins cher par exemple vers les embarcadères, mais nous avons privilégié le calme et le confort après nos 3 jours de treks! Notre meilleur lit de tout le Myanmar !
  • Manger à Inle: le night market ne nous a pas vraiment inspiré. Par contre, nous avons beaucoup aimé le Live Dim Sum House très goûteux mais un peu cher pour notre budget. Pour un bon curry birman (environ 4000 kyats), le Lin Htett est une très bonne option. Juste en face, le Sin Yaw propose aussi des spécialités locales à petits prix (plats à partir de 1500 kyats).

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

3 × 5 =