Asie Vietnam

Hoi An et Hué au centre du Vietnam: pour les gourmands et les serial shoppers!

Notre visite à Hoi An puis Hué au centre du Vietnam a été l’occasion de nous faire faire des vêtements sur mesure et surtout de goûter aux spécialités locales: nous y avons fait parmi nos meilleurs repas! Et comme nous sommes partageurs, nous avons noté toutes nos adresses 😊

Hoi An, la ville des lanternes

Arrivée à Hoi An

C’est depuis Mui Ne que nous avons rejoint en bus de nuit la ville de Hoi An. Il n’y a pas de bus direct entre Mui Ne et Hoi An avec Sinh Tourist, nous devons nous arrêter à Nha Trang pour un changement en fin de journée. L’occasion pour nous de dégoter un super bon banh mi à 5 min de l’agence: tellement délicieux que nous ne regrettons pas d’en avoir pris trois d’un coup 😊

Super bon Banh Mi à Nha Trang

 

Nous n’arrivons à Hoi An qu’au petit matin, en même temps que le jour se lève. N’ayant pas réservé d’hôtel, nous allons d’abord à une adresse pas chère repérée dans un blog, mais au lieu de 10$ la nuit on nous en annonce 14$ pour une chambre vraiment pas tentante et sans petit dej.

Finalement, en nous éloignant un petit peu nous tombons sur la perle rare, plus chère​ que ce que nous comptions mettre mais moins chère​ qu’en réservant en ligne: Full House homestay, accueil vraiment adorable, 16$ la chambre double avec AC, clim, petit déjeuner pantagruélique et, pour ne rien gâcher, prêt de vélos et accès à une piscine rafraîchissante. Nous étions tellement bien que nous sommes restés 4 nuits, nous laissant le temps de visiter et faire tranquillement du shopping!

Balade à vélo

Le moyen de locomotion à privilégier à Hoi An est sans conteste le vélo! Ça tombe bien, puisque notre hôtel nous en prête gratuitement. Nous en profiterons certains matins pour profiter de la plage située à 15 minutes de pédale, et pour nous rendre également dans le centre historique de la ville. En journée, la balade est des plus agréables, avant la foule qui afflue à la tombée de la nuit.

En particulier, le canal offre un paisible point de vue, et en bon touriste que nous sommes nous avons quand été photographier le petit pont japonais. Il existe un pass permettant d’accéder à certaines maisons et temples, mais nous en l’avons pas pris. Nous avons préféré déambuler au hasard des ruelles, à vélo puis à pied: ce que nous vous conseillons grandement.

Le canal

Le pont japonais dans le centre historique de Hoi An

Le soir, les rues sont illuminées de lanternes

 

Shopping Time

Quatre jours à Hoi An ne sont pas vraiment de trop pour ceux qui comme nous désirent se faire faire des vêtements sur mesure. Bilan des courses, un costume, un manteau et deux chemises pour Damien. Deux robes et un manteau pour moi. Avec tous les essayages que cela implique, notre agenda était plutôt chargé !

Nous avons choisi l’un des meilleurs et donc l’un des plus chers tailleurs de la ville, A Dong Silk, pour le costume. L’expérience est un sans faute, l’attention y est irréprochable et on en ressort très satisfait. Les prix dépendent beaucoup du tissu choisi, cela peut doubler voire plus. Comme nous, attendez la première remise, puis le prix spécial patron !

Pour les manteaux, de confection plus simple, nous avons choisi un tailleur pas loin du marché, plus bas de gamme Tâm Thu: les vêtements n’y sont pas fabriqués mais envoyés à des ateliers à l’extérieur de la ville. C’est aussi beaucoup moins cher, mais les finitions, forcément, ne sont pas les mêmes : moins important pour des manteaux. Nous avons trouvé le rapport qualité prix très intéressant, 90$ pour deux manteaux d’hiver.

Costume sur mesure chez A Dong Silk

 

Cinq spécialités culinaires de Hoi An

L’autre « activité » à ne surtout pas manquer à Hoi An, c’est de manger!!! Sans blague, on y mange très bien, et la ville a ses propres spécialités culinaires plutôt goûteuses. Inutile de payer pour un food tour, demandez conseil à votre guesthouse et c’est parti!

1. White Rose

D’abord, les White Rose. Malgré mes origines vietnamiennes, je ne connaissais pas ce plat. Le véritable nom est Banh Bao Vac, mais le nom de White Rose a été donné en raison de la forme de fleurs de ces raviolis à la pâte de riz un peu translucide. Ils sont fourrés à la viande de porc haché ou aux crevettes. Cela ressemble de loin au Banh Cuon pour les connaisseurs.

White rose

2. Wontons

Autre spécialité de Hoi An que je ne connaissais pas, les wontons: c’est un peu la version vietnamienne de la tortilla, musique ça ressemble à une grande chips garnie de viande porc, de crevette, avec une sauce aigre douce, le tout parsemé de coriandre.

Wonton

3. Cao Lau

Le Cao Lau est un plat de nouilles de riz épaisses, avec des tranches de porc, des herbes, le tout dans un léger bouillon : bien mélanger avant d’attaquer votre bol ! Ça n’est pas le plat le plus fin que l’on aura mangé mais c’est à goûter au moins une fois.

Cao Lau

4. Banh Xeo

Le Banh Xeo est l’un de mes plats vietnamien favoris : il s’agit d’une sorte de crèpe croustillante jaune fourrée à la viande de porc, aux crevettes, aux soja. À Hoi An, à ma grande surprise, on le mange enroulé dans des galettes de riz, et on le trempe dans une sauce qui n’est pas forcément la sauce des nems. Je l’avais toujours jusqu’ici mangé sans galette de riz, et arrosé de la même sauce que les nems. Cette version là me plaît moins, mais n’en est pas moins goûteuse.

Banh Xeo avec galette de riz

5. Com ga

À Hoi An, on y mange aussi du Com Ga, c’est à dire du riz (au curcuma) au poulet ( simple, mais bon), avec de la coriandre. Pour la photo du plat, nous avons mangé tellement vite que nous n’avons pas pensé à prendre de photo ! 😊

En pratique :

Voyage du 19 au 22 février 2017

Trajet Mui Ne – Hoi An: départ en début d’après midi et arrivée le lendemain au petit matin, avec un changement de bus à Nha Trang. Trajet inclus dans le billet open bus avec Sinh Tourist.

Où dormir à Hoi An: Full House Homestay. 16$ la chambre double avec sdb, AC, petit déjeuner délicieux et hyper copieux à volonté… Prêt de vélos, et piscine! Edit: la famille tenant le homestay a ouvert une seconde adresse, de sorte que sur les sites de réservation il faut chercher à Full House 1 villa et Full House 2 villa. C’est moins cher sans réserver !

Où manger:

  • White Rose restaurant, 533 Hai Bà Trưng:  pour des White Roses ou des wontons, seules spécialités à la carte.
  • Cafe 43 ou son voisin café 41, 43 Trần Cao Vân: pour un Cao Lau à mini prix ou un Banh Xeo. La bière est à partir de 3000 VND, soit 10 centimes d’euros !
  • Pho Xua, 35 Phan Châu Trinh : on vous recommande le Pho, les nems et le Bun Cha, et même ce qu’on y a pas mangé !
  • Com Ga Ba Buoi, 22, Phan Châu Trinh: pour un Com Ga, riz poulet, simple mais efficace !
  • Banh Mi Phuong, 2B Phan Châu Trinh: une adresse de Banh Mi (sandwich baguette vietnamien)  très courrue, où Anthony Bourdain a déclaré y avoir mangé son meilleur sandwich !
  • Banh Mi Queen, 115 Trần Cao Vân: il n’y a pas le même choix que chez Banh Mi Phuong, mais la seule recette de Banh Mi proposée est vraiment un régal. Nous y sommes retournés à deux reprises.

Se déplacer : à vélo ou à pied!

Se faire des vêtements sur mesure : les boutiques ne manquent pas, mais très peu possèdent leurs propres tailleurs. A Dong Silk en fait partie, forcément c’est plus cher. À réserver pour les costumes ou grandes occasions. Le prix d’un vêtement dépend grandement du tissu!

Envoyer un colis : tous ces vêtements ne rentrent pas dans le sac à dos, une solution, la poste de Hoi An! Deux choix possibles, envoi par bateau 3/4 mois ou par avion en 3/4 semaines, plus cher. Pour 7 kilos, un peu plus de 2 millions VND (85€)  par avion et près de 890 000 VND (37€) par bateau.

Hué​, où il fait surtout bon manger !

Arrivée à Hué

Alors nous n’allons pas vous mentir, Hué a la triste réputation d’être une des villes les plus pluvieuses du Vietnam. Et même si le soleil était de la partie depuis le début, nous avons débarqué à Hué sous la pluie! Il nous a fallu repecher le poncho enfoui au fond du sac à dos, oublié depuis les pluies diluviennes de Koh Lanta!

Comme nos estomacs crient famine, sitôt nos sac déposés dans notre guesthouse, nous partons en quête d’un petit restaurant. Nous nous arrêtons dans un petit local où le patron nous accueille avec un grand sourire. Curieusement, il enlève la carte du menu plastifié de la table pour nous en donner un autre, relié, en cuir. Louche. Les prix du menus ne correspondent pas à d’autres affichés sur les murs. Louche. Bref, je me lève pour saisir une carte plastifiée: et donc oui, le restaurant pratique un menu prix touriste, et un menu prix local. Ok, payer plus cher les visites on peut comprendre, mais pas le bol de nouilles ! Ou alors faites ça discrètement !

Après finalement avoir réussi à trouver un autre restaurant qui s’avérera notre QG pour les deux jours, bref passage à la gare pour acheter des billets de train: n’hésitez pas à regarder les prix en ligne et réservez en gare par vous même, bien moins cher que via chaque guesthouse..

La pluie ne s’arrêtant pas, nous remettons toute visite au lendemain !

La cité impériale

C’est un échec, le lendemain, il pleut encore. Nous nous décidons à visiter la cité impériale, que j’avais déjà visité sous la pluie il y a 10 ans.. Il paraît qu’elle s’inspire vaguement de la Cité Impériale en Chine, mais n’y étant jamais allé, nous ne pouvons pas juger!

Après avoir déjeuné au marché, nous arrêtons là le périmètre de notre visite de la ville, vaincus par la pluie!

Cité impériale de Hué

Le jardin dans la cité impériale

 

Six spécialités de Hué

Hué, ça n’est pas la ville la plus charmante, Hoi An est quand même plus agréable. Mais Hué regorge de spécialités culinaires qui valent largement la peine de s’y arrêter !

1. Banh Bèo

Le Banh Bèo est un fin gâteau de riz cuit à la vapeur, farci avec des crevettes pilées et de la sauce nem. Il est servi sous forme de mini portions, idéal pour partager ! Sur le dessus, une petite chips de chicharron donne un côté craquant, et quand c’est gourmand et croquant, c’est bon 😀

Banh Beo

2. Banh Nam

Tout aussi bon, le Banh Nam est une fine bande de pâte de riz fourrée avec des crevettes et du porc, le tout enveloppé dans une feuille de bananier et cuit vapeur. À manger arrosé avec de la sauce nem, à la cuillère en raclant la feuille ! Ça fond en bouche, et c’est délicieux !

Banh nam

3. Banh Bot Loc

Autre beignet, le Banh Bot Loc est réalisé à partir de farine de tapioca, fourré aussi avec des crevettes et du porc, et cuit vapeur dans une feuille de bananier. À tremper dans une sauce soja. La consistance est plus élastique et plus ferme que le plat précédent. Plus copieux également.

Banh Bot Loc

4. Nem Lui

Les Nem Lui sont des brochettes de porc haché grillé sur un bâtonnet de citronnelle. On les mange avec des galettes de riz, des crudités et des herbes, le tout roulé et trempé dans une sauce cacahuète.

Nem Lui

5. Com Hen

Le Com Hen ou riz aux palourdes: du riz, des palourdes hachées menues, des herbes, du beurre, des épices, le tout servi avec un bol d’eau salé ( jus de cuisson des palourdes ?). Une variante consiste à remplacer le riz par des vermicelles (Mi Hen) C’est très frais!

My Hen, variante du Com Hen mais avec des vermicelles !

 

6. Bun Bo Hué

Le Bun Bo Hué est la spécialité de Hué la plus connue, il s’agit d’une soupe de boeuf à la citronnelle. Nous n’étions là que deux jours, alors nous n’avons pas pu en manger. Mais cette spécialité peut se trouver plus facilement ailleurs au Vietnam, et même à Paris, donc pas de regret. Personnellement, pour en avoir déjà goûté, le Pho reste ma souple favorite.

 En pratique :

Voyage du 23 au 24 février 2017

Trajet Hoi An – Hue: dernier tronçon de notre billet open bus avec Sinh Tourist. Trajet de 4h environ.

Où dormir: Minh Tam guesthouse, 12$ la chambre double avec sdb et clim. Accueil adorable, possibilité de se doucher avant de prendre le bus ou train de nuit.

Où manger :

  • pour les mini budgets, au marché. Le Mi Hen nous a coûté 10 000 VND chacun, soit même pas 0.5€.
  • tous les autres plats, nous les avons goûté au Hanh Restaurant Local food, 11 Phó Đức Chính. En fait, sur deux jours nous avons mangé 3 fois dans ce restaurant, c’est dire qu’il est bon! Entre 40 000 VND et 80 000 VND le plat. L’idéal étant d’en commander plusieurs et de partager !
  • pour les inconditionnels du Pho, rendez vous au Nha Hang Pho Saï Gon, 10 Nguyễn Văn Cừ. Le Pho y est délicieux (mon préféré, boeuf boulettes Pho Bo Bien), et on y trouve aussi des Banh Bao (brioche fourrée) idéale pour les petits creux.

Se déplacer: à vélo! Environ 25 000 VND la location pour une journée

Entrée de la cité impériale: 150 000 VND par personne. Il y a des billets combinés pour visiter certains tombeaux avoisinants, mais il vaut mieux avoir une bonne météo pour se lancer à vélo !

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

cinq × cinq =