Amérique Centrale Bilan par pays Panama

Panama, notre bilan !

Voici notre bilan des 20 jours que nous avons passé au Panama en Juillet 2016, où nous sommes arrivés depuis le Costa Rica. Comme pour chaque bilan, présentation de l’itinéraire suivi, le budget réel, point météo, transports, logement, nourriture, top & flop.

Itinéraire pour 20 jours au Panama

Nous sommes arrivés au Panama par la frontière Sixaola au Costa Rica. L’itinéraire suivi est loin d’être linéaire, puisque nous avons fait de Panama City notre point de chute entre deux escapades. Nous avons aussi évité de multiplier les étapes, d’abord parce que nous préférons vraiment ne pas changer d’endroit tous les deux jours mais aussi car nous avons trouvé des logements dans lesquels nous nous sentons bien.

Bocas Del Toro (4 jours) -> Boquete (4 jours) -> Panama-City (3 jours) -> San Blas (3 jours) -> Panama City (3 jours) -> El Valle de Anton (2 jours) -> Panama City (1 jour)

À refaire, nous aurions peut être passé moins de temps à Panama City, par exemple en allant sur une des îles du golfe de Chiriqui ou sur l’île de Coiba. Il faut faire des choix, la plongée sur l’île de Coiba a certes l’air magnifique mais trop chère pour notre budget. Et après 3 mois de vadrouille en Amérique Centrale nous avions hâte de découvrir la capitale pour un petit retour à la modernité!

Climat au Panama en Juillet 2016

Nous avons certes essuyé de la pluie, notamment une journée mémorable à Bocas Del Toro au Cayo Zapatillo, mais de façon plus générale nous avons eu du beau temps. De belles journées ou demi journées ensoleillées à Bocas, Boquete, El Valle et surtout les San Blas où le temps fut magnifique.

Par contre, à Panama City, le temps est souvent gris, très lourd, très moite, mais apparemment c’est la tendance toute l’année. Voilà pourquoi, d’après notre expérience, le Panama est une destination que nous pouvons recommander en juillet même en saison des pluies.

Activités au Panama

  • Sans conteste, ce qui nous vient en premier sont les plages paradisiaques: le Panama, c’est LE pays où nous aurons vu les plus belles plages jusque ici!! Entre Bocas Del Toro et les San Blas, nous avons été comblés!!
  • Vivre une vie de pseudo Robinson sur une île loin de tout aux San Blas,
  • Découverte de nos premières étoiles de mer,
  • Visite d’une plantation de café à Boquete,
  • Randonnée à la découverte de jolies cascades à Boquete et El Valle,
  • Visite des écluses du canal de Panama,
  • Coucher de soleil sur un rooftop à Panama City.
Notre première étoile de mer!

Notre première étoile de mer!

Budget pour 20 jours au Panama

La monnaie officielle du Panama est le balboa, mais en pratique le dollar est utilisé partout. Le taux de change est ultra simple, 1 balboa = 1$. Les seuls balboas que nous avons eu en main étaient sous forme de pièces de monnaie.

Nous avions budgétisé 30€ par jour et par personne hors jours aux San Blas. Pour les San Blas, nous avions prévu un extra de 500€.

Au final, nous avons dépensé 1463.68€ soit 43€ par jour et par personne, et 491€ pour les San Blas. Le dépassement total est donc de 254.6€.

Ça n’est pas une grande surprise car le Panama s’est avéré plus cher que prévu surtout à la capitale. Après, c’est vrai que nous sommes bien fait plaisir sur la nourriture et sur les sorties. Le budget que nous indiquons est très subjectif et correspond vraiment à notre mode de voyage. Il est certain qu’il est possible de dépenser moins.

Voici la répartition des dépenses hors San Blas

Répartition des dépenses

Répartition des dépenses

Indice des prix

  • Une chambre double avec salle de bain partagée : 28$
  • Un trajet de 02h en bus local : 6$
  • Un repas dans une petite cantine : 3$ pour un plat avec boisson
  • Un repas dans un restaurant a cuisine internationale : 12$
  • Un paquet de cigarettes : 4.5 $
  • Un coca : 2$

Formalités d’entrée sortie au Panama

Nous sommes arrivés par la frontière terrestre de Sixaola. Une fois passé le pont reliant le Costa Rica au Panama, nous avons dû nous acquitter d’une taxe de 4$. Il faut impérativement montrer une preuve de sortie du territoire, nos billets électronique pour la Colombie ont été regardés avec attention.

Nous sommes sortis par voie aérienne, et ce qui est très curieux, nous n’avons pas eu de tampon de sortie ! Nous avons voyagé avec la compagnie Viva Colombia qui part du très petit aéroport Pacifico.

Logement

Nous avons recherché nos hôtels sur Booking, en réservant la première nuit et en rajoutant sur place si l’endroit nous plaisait. Nous avons beaucoup aimé nos B&B à Bocas Del Toro (Surfari) et à Boquete (Creadora). De même, l’hôtel Windmill à El Valle était une belle surprise. En moyenne, nous avons payé 28€ par nuit.

À Panama City, vraiment, le climat est tellement lourd que sans climatisation cela aurait été difficile.

Transport

Il est très facile de voyager en bus au Panama, les liaisons sont fréquentes, les bus plutôt modernes même si trop climatisés pour certains trajets. En particulier, le bus David vers la capitale est réputé pour être glacial, nous confirmons !

Nous avons repris le métro pour la première fois depuis Rio de Janeiro!

Nourriture

La nourriture locale ne varie pas trop par rapport au reste de l’Amérique Centrale, mais nous avons dégusté avec plaisir des ceviches au marché de mariscos à Panama City et de délicieuses langoustes aux San Blas … Ca change du poulet 🙂 Les petites cantines de David et Boquete ont le mérite d’être vraiment bon marché, nourrissant, et bon.

Ceviche et cocktail de langoustines

Ceviche et cocktail de langoustines

Les meilleurs repas un peu plus internationaux ont été pris à Bocas del Toro, nous gardons un très bon souvenir du Bocart et des hamburgers du Capitaine Caribe.

Notre top 3

  • Notre séjour sur les îles San Blas: des îles paradisiaques, loin de tout, point trop fréquentées
  • La playa Estrella à Bocas Del Toro
  • Notre escapade rafraîchissante à El Valle de Anton
Au paradis des San Blas

Au paradis des San Blas

Notre flop 3

  • L’excursion au Cayo Zapatillo, sous un ciel bien trop orageux
  • Le trajet en 4&4 jusqu’au bateau pour les îles San Blas: mieux vaut ne pas avoir déjeuné!
  • La chaleur étouffante de Panama City
Le Cayo Zapatillo tel que nous l'avons vu

Le Cayo Zapatillo tel que nous l’avons vu

Le mot de la fin

Nous nous sommes bien plu au Panama, d’autant plus que nous avons retrouvé du soleil et que nous avons trouvé des logements confortables avec un très bon accueil. Après, le coût de la vie est cher, nous avons trouvé les mêmes prix qu’en France dans les supermarchés ou à la capitale même si c’est déjà meilleur marché à Boquete où El Valle.

Le Panama allie plages magnifiques, randonnées nature, capitale ultra moderne, c’est une destination aux points d’intérêts très variés que nous ne pouvons que recommander, et qui clôt en beauté notre traversée de l’Amérique Centrale.

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

7 + dix-sept =