A propos

photo_mu_dams

Bienvenue sur notre blog !

Nous sommes Muriel et Damien, la trentaine passée (pas de chiffre, sujet délicat 😂), habitant en région parisienne. Nous partons en tour du monde le 01 Mai 2016 pour un an de voyage environ. Du rêve à la réalité il n’y a qu’un pas !

Pourquoi un tour du monde?
Muriel – J’ai toujours aimé voyager. Toute petite déjà, je rêvais d’aller découvrir un jour le Pérou (Les Cités d’Or ça vous parle 🙂 ?) ou les Moais de l’île de Pâques – la faute à un sweat à l’effigie de ces immenses statues. Une fois entrée dans la vie active, les premiers voyages ont été rendus possible : le Vietnam pour aller à la rencontre du pays de mes ancêtres, le Pérou, le Chili .. Et à chaque fin de voyage, cette petite frustration du retour et cette envie d’en découvrir toujours plus. Un tour du monde, l’idée a commencé à germer et à grandir petit à petit. Et, à force de rêver à la lecture d’autres blogs de voyage, à imaginer les itinéraires possibles, et puis enfin, avoir rencontré Damien et lui faire partager ce rêve, nous l’avons rendu possible !
Damien – Ahhhh la question qui tue, alors parce que si on le fait pas maintenant on le fera jamais (en tout cas ce sera plus compliqué), parce ces dernières années j’ai eu l’occasion de voyager pas mal et que plus je découvre de pays et de cultures, plus j’ai envie d’en découvrir d’autres. Il y a aussi cette envie de sortir un peu du train-train quotidien pour se confronter à de nouvelles manières de vivre, d’envisager le quotidien ce qui je l’espère me permettra d’en sortir grandi. Et la raison la plus importante pour moi, parce que j’ai envie de vivre cette expérience extraordinaire avec ma chérie ^^.

Votre plus grosse crainte?
M – J’ai toujours eu un peu la poisse en voyage alors les aléas ne me font pas spécialement peur, je me dis qu’on retombera toujours sur nos pieds. Après, c’est vrai que parmi les pays en ligne de mire certains n’ont pas forcément bonne réputation, mais je me dis qu’en étant prudent on s’en sortira bien aussi !
D – Bon je l’avoue, j’ai lu et entendu plein de trucs flippants sur l’Amérique centrale, du coup j’ai un peu peur des kidnappings, attaques à main armée etc qui peuvent surgir dans ces pays là (bon du coup je vous en dirai plus dans un an).

Plus grosse attente?
M – Refaire de la plongée, j’ai eu l’occasion de passer mon niveau 1 en Egypte en UCPA il y a 3 ans, mais depuis je n’ai pas eu l’occasion d’y regoûter. Mais aussi l’immensité de la Patagonie, les plages vierges des Caraïbes, la diversité de la Nouvelle-Zélande. Et encore surtout les rencontres en tout genre, avec les locaux ou d’autres voyageurs au long cours !
D – On a prévu d’aller faire de la plongée au Honduras et je trépigne rien que d’y penser (bon va falloir que je passe mon niveau 1 de plongée avant mais j’ai bon espoir) sinon j’essaye de partir en ne faisant pas trop de plan sur la comète pour arriver relativement vierge dans chaque lieu ou on aura la chance d’aller.

Le défaut sur lequel travailler en voyage ?
M – Le lâcher – prise ! J’aime que tout se passe comme je l’avais prévu, et justement, ce voyage est l’occasion aussi de me laisser porter, par les événements, les rencontres, les envies. On a justement essayé de ne pas trop se renseigner sur les pays que nous allons visiter, pour ne pas avoir un planning militaire à respecter au pied de la lettre.
D – Bon ceux qui me connaissent dans la vie savent que je suis pas la personne la plus patiente du monde, du coup je vais essayer de la jouer relax (après tout on aura le temps donc keep cool).

La qualité sur laquelle compter en voyage ?
M – Mon sens de l’organisation ?
D – Mon enthousiasme et ma curiosité sont déjà pas mal ^^.

Ce qui va te manquer le plus ?
M – Les proches, les sorties parisiennes et les concerts en tout genre. Et puis aussi il ne faut pas le nier le fromage et le saucisson !
D – Etant quelqu’un qui aime son petit confort, j’imagine que les literies, comment dire, « approximatives » vont peut être être problématiques à la longue. La nourriture française risque aussi de me manquer un peu (même si dans l’idée je compte bien découvrir plein de nouvelles recettes sympas).

Ce qui va te manquer le moins ?
M – Le stress de la vie parisienne avec les transports en communs, avoir l’œil sur la montre en permanence.
D – Le RER B, les transports parisiens en règle générale, clairement ça je sais que je vais pas les regretter…

Ta vision du voyage ?
M – Prendre son temps, quitte à ne pas TOUT voir absolument (mais TOUT n’a pas vraiment de sens, non?).
D – Des rencontres sympas, des lieux merveilleux, des plats goûteux, Muriel à mes cotés pour partager tout ça et je suis comblé !

Que peut t on te souhaiter en tour du monde?
M – J’ai déja l’impression que l’on va vivre un rêve, alors que pourrais-je souhaiter de plus ? De beaux imprévus, de chouettes rencontres, et pas trop de déprime au retour !
D – De vivre cette expérience à fond, de tenir le blog à jour régulièrement, de m’ouvrir sur les différentes cultures que nous allons rencontrer et c’est déjà bien ^^.

 Et enfin, pourquoi Foodumonde?

Nous: ce blog, c’est avant tout pour garder une trace de notre aventure d’une année, pour partager avec nos proches et puis aussi avec tous ceux qui voudront! Nous allons essayer autant que possible au gré des connexions de le mettre à jour régulièrement, parfois avec un petit decalage.

Foodumonde, parce que l’un de nos gros points communs est notre gourmandise! Bec sucré pour Damien et plutôt salé pour Muriel, nous avons hâte de découvrir les spécialités culinaires des pays que nous allons traverser!

Même si, nous n’allons pas le nier, la gastronomie française, les pâtisseries, fromages, charcuteries et autres vont certainement nous manquer !

Pour finir..

N’hésitez pas à jeter un oeil à notre itinéraire et nous faire signe si vous êtes au même endroit que nous. Nous serions ravis de partager devant un verre, un café, un gâteau ou peu importe quoi d’autre !